Historique

hist2Le service des eaux de Djibouti est certainement né avec la création de la compagnie du chemin de fer Franco-Ethiopien crée probablement vers les années 20 du siècle dernier correspondant à la fin des travaux du chemin de fer reliant Djibouti à Addis Abeba ( 1917).

Avant de devenir un service public en 1949, il a été sans doute une société privée dont la mission première était l’alimentation en eau potable du personnel de la compagnie du chemin de fer mais qui a étendu son service aux agents de l’administration coloniale qui ne cessait de se développer au rythme du développement de la ville de Djibouti et des infrastructures sociaux économiques ( Port, Santé, Education, Sécurité et..).

histEn l’absence d’archives , la prudence des propos s’avère être de mise dans le présent article. Les documents disponibles actuellement ne font référence qu’au service public crée en 1949 et rattaché à la direction des travaux publics sous la tutelle du ministère de l’équipement et des travaux publics où il y demeura jusqu’en 1973 avec un budget annexe.

Sous l’appellation de la régie des eaux de Djibouti, le service des eaux des années 40 à 70 n’avait en charge que l’alimentation en eau potable de la capitale en exploitant essentiellement la galerie drainante située à 13 m de profondeur où s’effectuait une désinfection et un pompage vers les ouvrages de stockage. Les premiers forages ont été réalisés dans les années 60 sur les rives de l’Oued d’Ambouli.


Twitter ONEAD